Génie Civil

Génie civil nucléaire

Nos équipes spécialisées et certifiées mettent à profit leurs compétences en ingénierie, conception, construction et maintenance d’ouvrages les plus complexes : centrales nucléaires (EPR, ITER), sous-marins, bureaux...

Les filiales de VINCI Construction opèrent en synergies pour résoudre les problématiques de travaux de génie civil nucléaire sur les principaux sites nucléaires en France métropolitaine (EDF, ORANO, CEA, ESID). Nos filiales sont qualifiées pour réaliser des chantiers de maintenance, ingénierie, génie civil et bâtiment nucléaire. Nous avons toutes les expertises en études techniques, en réalisation d’ouvrages neufs et en mise en conformité d’ouvrages existants. Nos collaborateurs techniques et d’exécution sont spécifiquement dédiés à ces travaux en sites contraints et confinés.

Nos équipes, au sein du groupement SYNAVIA, démarrent les travaux d’adaptation du bassin MY03 et de refonte et adaptation de l’Installation Nucléaire de Base Secrète (INBS) Missiessy à Toulon (Var), pour le compte de l’établissement du service de l’infrastructure (ESID).

En savoir plus sur le projet.

Dans le cadre du projet EDF PARTNER (PARc Tertiaire Nucléaire Éco-Rénové), nos équipes ont conçu et réalisé en 6 ans 225 000 m² de bâtiments tertiaires et industriels neufs ou rénovés, répartis sur 11 des 19 Centres nucléaires de production d’électricité (CNPE) exploités par EDF à travers la France.

En savoir plus sur le Programme EDF Partner.

A Saint-Paul-lez-Durance (Bouches-du-Rhône), le réacteur expérimental de fusion nucléaire ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor), préfigure ce que pourrait être l’énergie durable du futur. Le projet a pour ambition la reproduction de l’énergie du soleil grâce à la fusion nucléaire. Les équipes de VINCI Construction pilotent les travaux de génie civil et sont impliqués sur ce projet titanesque depuis près de 10 ans.

En savoir plus sur le projet ITER.

Campenon Bernard Nucléaire réalise en groupement les travaux de déplacement et/ou réaménagement de parc à gaz SGZ, sur les sites des centrales nucléaires de production d’électricité (CNPE) de Chinon (37), Saint-Laurent (41) et Cruas (26). En études depuis 2013 et démarré en 2018, le projet a pour objet la création d’alvéoles de stockage de gaz d’azote et d’hydrogène pour les protéger des aléas climatiques et les isoler en cas d’explosion.