• Actualités
  • Bâtiment

​​​​ADIM Paris Ile-de-France, la ville de Nanterre, in’li (Action Logement) et Sergic Résidences Services signent une convention de partenariat pour le projet de la Cité Internationale de la Recherche de Nanterre (92)

Hugues Fourmentraux, Directeur général délégué de VINCI Construction, Patrick Jarry, Maire de Nanterre, Damien Robert, Président du Directoire d’in’li du groupe Action Logement et Maxime Lefebvre, Directeur général de Sergic Résidences Services, ont signé le 7 décembre une convention de partenariat quadripartite pour l’opération de la Cité Internationale de la Recherche de Nanterre, à l’occasion du SIMI (Salon de l’Immobilier d’Entreprise) qui s'est tenu du 6 au 8 décembre 2022 au Palais des Congrès (Paris).
© MH2 Atelier et KANOPIA

Cette convention porte sur la réalisation d’un programme d’envergure dans le quartier des Champs-pierreux comprenant :

  • la transformation de quatre immeubles de bureaux en une résidence co-living;
  • une maison de chercheurs;
  • une zone dédiée à l’incubation d’entreprises et de coworking;
  • des lieux de vie conviviaux (espace lounge, cafétéria, salle de projection, commerces de restauration et de services).

D’ici la rentrée 2025, un ensemble multifonctionnel de 23 000 m² verra ainsi le jour grâce à la volonté commune des parties prenantes : la ville de Nanterre à l’initiative de l’opération, le bailleur in’li, l’exploitant Sergic Résidences Services, ainsi qu’ADIM Paris Île-de-France, monteur du projet, et GTM Bâtiment, qui mènera les travaux, toutes deux filiales de VINCI Construction.

Cette opération d’envergure contribue ainsi à renforcer l’attractivité du territoire nanterrien en créant une communauté connectée, écosystème favorable à la recherche et au partage de la connaissance.

Le projet répond à l’enjeu majeur de requalification de bureaux en logements sur le territoire francilien.

L’opération s’inscrit également dans une démarche de construction durable avec :

  • la réutilisation de matériaux, la conservation de la structure, le renforcement des performances thermiques, la plantation d’arbres et la végétalisation des toitures pour lutter contre les îlots de chaleur.
  • une amélioration des performances énergétiques du bâti de 35% des anciens bureaux transformés en 646 chambres, distribuées par noyaux.
  • la végétalisation du site avec un espace paysager de plus de 5 000 m². Le projet vise enfin la certification Effinature.

Les travaux de transformation qui démarreront en janvier 2023, pour une durée de 30 mois, permettront à la Cité Internationale de la Recherche d’ouvrir à la rentrée étudiante 2025.