Actualités
Génie civil

Conception-réalisation du pont Anne-de-Bretagne à Nantes (44)

GTM Ouest, filiale de VINCI Construction et mandataire du groupement remporte la conception-réalisation du pont Anne-de-Bretagne situé à Nantes (Loire-Atlantique).
Pont Anne-de-Bretagne, à Nantes - © Dietmar Feichtinger Architectes

Le projet prévoit l’amélioration du franchissement de la Loire afin de permettre au pont d’accueillir tous les modes de déplacement et notamment les deux nouvelles lignes de tramway. Sur ce projet, quatre orientations ont été posées en amont par la Collectivité :

Un pont jardin : Pour cette transformation, le groupement présente un projet qui répond aux enjeux écologiques. Le futur pont offrira plus de 1 270 m² d’espaces verts, soit près de 20% de la surface totale. Un jardin suspendu d’une largeur moyenne de cinq mètres traversera l’ouvrage. Ce jardin linéaire permettra en plus d’assurer un corridor écologique reliant les deux berges sans discontinuité (déplacement de la biodiversité favorisée, etc.). De plus, deux coussins végétalisés seront installés de part et d’autre permettant de contempler la ville, le fleuve, se reposer, faire une pause…

Un pont place/espace public : Le projet présente des espaces praticables généreux pour accueillir tous les publics : une place à vivre à l’Est et un belvédère à l’Ouest. Le pont sera capable de s’adapter à de futurs usages variés. Une grande place, de la taille du pont actuel, pourra se transformer en fonction des évènements organisés grâce aux équipements pré-installés (douilles techniques, eau, électricité…). L’éclairage contribuera à l’animation de cette place à vivre, tout en assurant la sécurité des riverains la nuit.

Un pont apaisé : Pour permettre un espace de qualité et accessible, le groupement a pris le parti de garder l’ouvrage existant et de l’abaisser pour permettre une planéité entre tous les espaces. Que l’on soit piéton, personne à mobilité réduite, cycliste, usager du tramway ou automobiliste, chacun trouvera sa place sur cet espace apaisé, sécurisé et partagé. La priorité sera donnée aux mobilités douces. Les espaces apaisés représenteront 90% de la surface totale du pont. Différents parcours usagers seront possibles grâce aux trois nouvelles passerelles. Un belvédère invitera les passants à s’attarder face au paysage. Les futures lignes 6 et 7 du tramway traverseront le pont.

Un pont ligérien : Ce pont ligérien reconnectera la ville à son fleuve en offrant des expériences multiples avec le belvédère, ses diverses passerelles, l’ouverture en caillebotis, les abords paysagers, la vaste place publique et la circulation apaisée. La dimension architecturale et patrimoniale est au cœur du projet. Tout l’enjeu esthétique réside dans l’art de fusionner ces deux ouvrages en garantissant la perception d’un ouvrage unique. Une œuvre de l’artiste Aurélien Bory, qui se veut ligérienne, accompagnera les promeneurs en sous-face de l’ouvrage. Pour répondre à la sensibilité des Nantais sur la conservation du patrimoine, les piles de l’ancien transbordeur seront conservées et mises en valeur.

Ce projet réalisé pour Nantes Métropole est mené par nos équipes de GTM Ouest (mandataire) en groupement avec Dietmar Feichtinger Architectes (architecte-concepteur), SCE Amenagement & Environnement (bureau d’études), Paume (urbaniste), Ateliers UP + (conception paysagère), Atelier Roland Jeol (conception lumière), Dodin Campenon Bernard et Cimolai Group, l’artiste Aurélien Bory de la Compagnie 111, et tous nos partenaires Freyssinet, Eurovia, Botte Fondations (VINCI Construction) et Citeos (VINCI Energies).

Ce projet se veut sobre et responsable : conservation du pont existant, matériaux biosourcés, béton très bas carbone, locaux, bois, transport fluvial, base logistique déportée…

Les travaux démarreront au 2ème semestre 2024 et prendront fin entre 2026 et 2027.